jeudi 1 mai 2014

30' maximum!

j'écrirai ici ce que je ne veux plus mettre sur mon blog principal
pour ne pas lasser
personne n'aime entendre parler de la maladie, surtout quand elle confronte à des choses pas si agréables
Mais moi j'ai besoin d’écrire à ce sujet
Même si je n'ai pas de lecteurs ici

Ce matin, comme chaque jour de congé, l'Homme est parti marcher
Il aime ça, ça lui fait du bien et je me réjouis pour lui
Je m'imagine respirer les beaux paysages qu'il va rencontrer au hasard de sa route

Mais moi, je n'accompagnerai pas
Incapable de marcher plus d'une demi-heure, surtout d'un bon pas
Alors ça fait trois ans bientôt que j'ai renoncé à aller avec lui et son petit groupe de marcheurs

Je reste ici, dans mon petit bureau, je me protège de la lumière qui me blesse l’oeil
Ce n'est pas toujours facile
Surtout quand comme hier, il m'a reproché de ne pas "faire d'effort"
Oui, je sais, ses mots ont dépassé sa pensée, il ne croit pas vraiment ce qu'il dit, d'ailleurs ce matin il s'est excusé
Mais c'est dur...

Tout à l'heure j'irai faire une petite promenade pas loin de chez moi.... 30' maximum

16 commentaires:

  1. Et c'est ainsi qu'elle commença les :
    "rêveries d'une promeneuse hortonniène solitaire" .....
    ---------
    J'aime bien le titre du blog : ça a quelque chose d'une aventure à suspens.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, le suspense du jour après jour avec Horton...

      Supprimer
  2. J'ai perdu mon com'...:'( Peux-tu ouvrir les commentaires aux non-titulaires de comptes divers ? Merci :)
    (En tous cas, nul doute que je te suivrai ici aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Sel
      ça me fait plaisir que tu me suives ici... merci!
      J'ai ouvert les commentaires à tous... ça devrait donc fonctionner!

      Supprimer
  3. Pardon, j'ai oublié de signer mon commentaire précédent, c'est Sel.

    RépondreSupprimer
  4. Un nouveau rendez-vous avec toi Coum' !
    Et tu vois nous sommes déjà plusieurs...
    Sourires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! ma fidèle Suzame!
      Je suis contente que tu me rejoigne ici
      Evidemment, je parlerai surtout de mon rapport avec Horton!

      Supprimer
  5. Je vais continuer à te suivre également dans ce nouveau lieu.... ne t'étonnes pas si je suis silencieuse ;)
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! merci Brigou... j'aime savoir que quelques uns, au hasard de leur curiosité qui les aura fait cliquer sur ce nouveau lien, viendront me lire

      Supprimer
  6. Bonjour Coum,

    Comme je comprends ta démarche...J'ai eu exactement la même en ouvrant mon deuxième blog "De maux en mots" à l'annonce du cancer...

    Ne pas l'annoncer à tous tes lecteurs de l'autre blog me paraît également bien adapté, ce sont deux espaces différents et seuls ceux qui vivent avec une épée de Damoclès au dessus de leurs têtes peuvent comprendre...

    J'ai toujours gardé en moi cette phrase terrible d'une lectrice qui m'a fait si mal..."Un jour tu en riras"... Non, jamais on ne pourra rire de la maladie car elle génère tellement d'anxiété et de souffrance.

    Grosses bises Coum,
    je suis sûre que petit à petit, plein de lecteurs viendront trouver du réconfort dans ton témoignage...Tes petites paroles seront utiles pour vivre ici aussi...♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Cathy,

      Au départ, c'est juste pour moi que j'ai ouvert cet espace... viendront ceux qui veulent, au hasard de leurs clics
      Ceci dit, je suis réellement contente de te voir ici, nous avons bcp de ressentis pareils, je me suis souvent retrouvée dans tes mots!
      Je t'embrasse aussi

      Supprimer
  7. C'est facile d'oublier le handicap de l'autre, j'oublie que le Goût a des problèmes en montée, il oublie que j'ai des problèmes en descente, c'est normal, c'est la vie...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui heure-bleue, c'est la vie!
      (bienvenue ici...!... le Gout va trouver lui que je suis trop sérieuse sûrement...!
      ;-))

      Supprimer
  8. Tu as rudement bien fait d'ouvrir ce blog et de parler librement de ta maladie. Ceux qui ne veulent pas entendre parler de la souffrance des autres se cachent derrière leur petit doigt car nous sommes tous concernés. Peut-être ont ils peur...
    En tout cas je viendrai te lire un peu chaque jour, je ne connaissais rien à cette maladie avant de te lire.
    A bientôt Coumarine, j'admire ton courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Almanito...
      Tu sais je n'ai pas l'impression d'avoir bcp de courage... j'en manque parfois furieusement!

      Supprimer
  9. Tu te juges très sévèrement je crois, tu es trop exigeante avec toi même!

    RépondreSupprimer