samedi 3 mai 2014

Renvoyée à une autre vision

Je fais parfois cette expérience
l'oeil qui voit, fermé et bien fermé, ne laisse passer aucun filament de lumière
l'oeil aveugle est lui, grand ouvert...
Et il regarde de tout son coeur (oui! c'est le coeur qui va compter dans ce que je raconte)
 Et voilà que je fais des efforts pour traverser l'ombre, le noir...
Je cligne de l'oeil, je m'obstine, le taxant d'indocile
Puis je me calme, et ... j'ouvre vraiment l'oeil, qui me renvoie à un écran noir, si noir!

Celui-ci est traversé de fulgurances... comment dire, des fulgurances projetées comme sur un écran
Parfois c'est joli, il y a des spirales ou des graffitis qui s'affichent sur l'écran au fond sombre de cette vision qui s'affole un peu

Au bout d'un moment, bloqué par un mur infranchissable, il n'a d'autre recours que de repartir vers l'intérieur, vers les pulsations de  mon être profond. Et je me mets alors à l'écouter avec grande attention!
Cet oeil-là je vous le dis, devine des choses que l'autre qui voit n'aurait jamais soupçonnées

Je ne dis pas que c'est confortable, il n'est pas facile d'affronter le noir absolu
La peur est là, présente, envahissante. La peur du vide qui renvoie à la peur de ne plus être rien!

Mais il ne s'agit pas d’avancer, il s'agit de rester immobile
immobile et attentive... pour essayer de capter ce qui s'offre à moi...
 car je devine que je vais avoir accès à l'inattendu, aux secrets...
quels secrets? des secrets intenses qui me parlent déjà, qui me remuent

Je vois sans voir, c'est curieux, je suis renvoyée à une autre vision
Une vision qui m'ouvre à des espaces insoupçonnés, pas faciles à pénétrer, mais je crois qu'il me faut les explorer
Cet oeil est tourné vers les pulsations de mon coeur
De ma vie
Il y a quelque chose je crois qui m'attend au tournant! 

4 commentaires:

  1. Je viens de te lire Coumarine.
    Ton témoignage es très fort.
    A te lire il me semble que tu es près de rentrer dans une dimension que sans doute les bien-voyants ne pourront jamais atteindre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas Suzame... je ne perçois pas encore bien quelle est cette dimension aux portes desquelles je me tiens...
      Je crois que j'en parlerai encore, car ça fait désormais partie de ma vie
      Merci de ta lecture bienveillante, elle me fait du bien

      Supprimer
  2. Je viens de découvrir ton nouveau blog Coumarine.
    J'aime beaucoup ce témoignage au sujet de cet œil qui voit à l'intérieur, qui perçoit un autre monde caché mais bien réel. C'est un monde à découvrir, comme l'enfant qui naît ne distingue pas encore les formes, il ne voit que des mouvements j'imagine. Pareil pour ce monde qui est l'essence du monde en fait. L'explorer, le découvrir, un bien grand privilège je trouve.
    Je suis présentement dans les cartons, je change de maison et je ne sais pas combien de temps je serai débranchée d'internet à partir de la semaine prochaine, mais je reviendrai ici, c'est sûr ! kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère kéa
      j'espérais beaucoup que tu découvres ce blog
      Je n'ai pas voulu faire de la pub, du moins pas encore
      J'ai fait confiance... et te voilà!
      Oui je désire écrire ici mes ressentis autour e Horton... j'ai choisi de le faire sur un autre blog... pour ne pas lasser mes lecteurs habituels!

      Supprimer