vendredi 2 mai 2014

Redevenir moi-même

Pourquoi ce stress intense (cette peur) dès que je "sors" là où il y a du monde?
Je m'oblige à sortir pourtant, à continuer à fréquenter le monde extérieur
Mais cela me coûte et je rentre épuisée

Je m'y oblige, pour ne pas rétrécir
C'est sûr que dans mon bureau, ma maison en général ou lors de mes petites promenades dans le parc proche, je me protège de ce stress qui m'étreint dès que je quitte ma zone de confort, mes endroits connus et que je sais sans danger

Alors je me dis et me répète lentement:
Ce qui t'est arrivé n'est pas si grave que ça! Tu as encore un oeil, et si ton corps peine sous les effets de la cortisone, au moins tu peux marcher, te déplacer...
Tu aurais pu devenir aveugle, tu pourrais te retrouver dans un fauteuil roulant, ou souffrir d'un cancer grave

Donc
- apprécier ce que j'ai, rester dans la gratitude, savourer la vie, chaque instant de vie
- veiller à ne pas me rétrécir, à ne pas m'amputer en évitant systématiquement les activités qui me posent problème, rester dans la vie, au maximum de ce que je peux être et faire
- accepter que les choses ont changé, que j'ai perdu beaucoup de mes possibilités et donc de mon autonomie

Aujourd'hui, j'ai senti que je me laissais déborder par le stress... je me sentais mal, mon coeur s'affolait: je crois que j'aurais pu perdre connaissance
Alors, je me suis arrêtée, me suis assise un petit moment
J'ai respiré calmement, j'ai tenté de reprendre possession de moi-même

J'ai quitté un instant cette zone affolante du mouvement et du bruit, pour recontacter mon être intérieur profond 
Là où je peux me redéployer et redevenir moi-même







7 commentaires:

  1. "se rétrécir" est sans doute le grand risque....
    C'est moins une question de "forme/méforme physique" que de désir de vivre et d'accomplir.
    Mais je comprends puisque je connais le risque en ce qui me concerne.
    Même un tétraplégique peut ne pas "vivre rétrécie"
    Voir, par exemple, Ph. Pozzo Di Borgo ("le Second souffle"). Sa vie est bien plus riche et intéressante que ce que le film "Intouchable" a inventé !....
    Il a même refait du parapente totalement paralysé.... (en "double" évidemment). Lui qui s'est retrouvé tétra d'un accident de parapente....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en admiration devant les handicapés qui osent...
      Je suis encore trop dans la crainte, la peur (peur de tomber essentiellement!)
      Oui il me faut lutter devant la tentation de "rétrécir" ma vie!

      Supprimer
  2. Respirer et ainsi s'amplifier... pour éviter de se laisser aller à "rétrécir".

    Cela est valable pour chacun d'entre nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement Suzame, comme tu le relèves si justement c'est valable pour chacun de nous
      merci à toi
      Je suis touchée que tu sois là!

      Supprimer
    2. Impossible que je ne sois pas là... tu sais bien.. même si l'on ne se connaît pas vraiment.

      Supprimer
  3. Coum,
    Je pense souvent à ce dicton " Ne pas laisser les choses que l'on ne peut plus faire nous empêcher de faire ce que l'on peut encore faire"...

    Oui il y a beaucoup de force à tirer de son intériorité...Là est le secret du bien-être, indépendamment de ce que proposent l'entourage ou la médecine.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai Cathy
      et je sais que je suis devenue trop 'peureuse', m'empêchant de faire ce que je pourrais encore faire
      Quand je passe outre mes peurs, c'est chaque fois une petite victoire
      Bises

      Supprimer